Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau meam loez en español pdf’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?

1450, faisant partie de la série série Hommes et femmes illustres. Esther, qui fait partie du Tanakh et de l’Ancien Testament. Judée s’appelle Hadassah, ce qui signifie  myrte  en hébreu. Certains critiques du Livre d’Esther font dériver le nom d’Esther de celui de la déesse Ishtar parce que les racines des lettres sont exactement les mêmes. Le Midrach comprend le nom  Esther  en hébreu sous le sens de  caché . Esther cachait son origine judéenne comme Mardochée le lui avait conseillé. De plus, l’influence divine n’est jamais absente au cours des évènements, mais précisément cachée, tout comme il n’est jamais fait explicitement mention de Dieu.

Esther est la fille d’Avihaïl de la tribu de Benjamin, une des deux tribus qui constituèrent le Royaume de Juda avant sa destruction par les Babyloniens et les déportations de l’élite du royaume vers les provinces de l’empire perse. Au début du récit, elle habite avec son cousin Mardochée qui occupe une fonction administrative au palais du roi perse à Chouchan. Ayant entendu que le roi Assuérus cherche une nouvelle épouse, Mardochée fait participer Esther aux  sélections . Esther est choisie et devient l’épouse d’Assuérus, tout en dissimulant sa véritable identité juive. Quand le ministre Haman décide d’exterminer tous les Juifs du royaume, Esther est ainsi au premier rang pour demander au roi d’annuler le décret de son ministre.

Après un jeûne de trois jours, elle se présente au roi pour lui demander la faveur d’accepter son invitation à diner dans sa suite avec Haman. Mausolée de l’Esther biblique et de son cousin Mordekhaï à Hamedan, l’un des centres de pèlerinage juif les plus importants en Iran. Esther apparait dans la Bible comme une femme d’une grande piété, caractérisée par sa foi, son courage, son patriotisme, sa prudence et sa résolution. Elle est fidèle et obéissante vis-à-vis de son cousin Mardochée et anxieuse face à son devoir de représenter le peuple juif et d’obtenir du roi leur salut. La victoire des Juifs sur leurs ennemis et Haman est fêtée dans de grandes réjouissances lors de la fête de Pourim, au cours de laquelle tous les Juifs ont l’obligation d’écouter la lecture du livre d’Esther.

Il existe également le “jeûne d’Esther”, qui consiste à jeûner 1 jour sans pain ni eau. Méam Loez, le Livre d’Esther, par Rafael Hiya Pontrémoli, traduit du Ladino par Albert Benvéniste, éd. Bernard Benyamin, Le Code d’Esther, éditions First, 2013. 2006 : Esther, reine de Perse, de Michael O. Musée de Brooklyn – Centre Elizabeth A. Judy Chicago, The Dinner Party : From Creation to Preservation, Londres, Merrel 2007.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 6 décembre 2017 à 21:28. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? 1450, faisant partie de la série série Hommes et femmes illustres.

News Reporter